Accueil Joie Pensées négatives : 10 habitudes malsaines à chasser.

Pensées négatives : 10 habitudes malsaines à chasser.

Par admin

Les pensées négatives prennent une place considérable dans notre esprit à tel point qu’elles peuvent nous empêcher littéralement de vivre. Vous aspirez peut être à une nouvelle vie mais vos pensées sont votre premier obstacle.

Dans cet article, j’aimerai parler de 10 pensées négatives qui reviennent le plus souvent dans nos esprits afin d’en être conscient pour les améliorer et les transformer en force mentale.

1. Avoir une mauvaise image de soi.

Nous pouvons être nombreux à avoir une mauvaise image de nous parce que nous n’avons pas confiance en nous, nous nous focalisons sur le négatif, ruminons les échecs et les difficultés au lieu de voir les opportunités et les apprentissages que l’on a tiré de nos erreurs passées.

Il est important de comprendre que plus je concentre mon énergie dans une direction, plus je vais aller dans cette direction que je visualise dans mon esprit.

Tout se passe avant tout dans notre tête. En imaginant notre esprit comme une boite que l’on arrête pas de remplir de pensées négatives, vous vous rendez compte qu’il n’y a plus de place pour y mettre des pensées positives et construire une bonne estime de soi-même.

En prenant l’habitude par exemple de noter tout ce que l’on a fait de bien dans la journée, on s’oblige à focaliser notre énergie sur les bonnes choses et non ressasser les mauvaises qui ne nous apportent rien.

Nous avons à l’intérieur de nous-même le projecteur de notre vie. Si notre état mental n’est pas clair, il est certain que notre vie à l’extérieur telle qu’on la vit ne va pas nous épanouir parce qu’elle va refléter notre état intérieur.

En revanche si vous avez l’esprit lucide et clair, tout va s’aligner dans votre vie pour aller dans la direction que vous souhaitez : construire une  famille, trouver le job de votre vie, créer une entreprise, faire le tour du monde, apprendre une nouvelle langue, communiquer vos savoirs et vos compétences à grande échelle, …

Un esprit clair et lucide est synonyme de pouvoir. Le pouvoir est notre capacité à croire en nous et associé une image positive de soi-même. Une fois que l’esprit est clair, les actions à l’extérieur peuvent suivre pour aller dans la direction de votre choix.

Lorsque vous faîtes des actions, ne cherchez pas à vous demander si elles sont bien ou pas bien. Vous allez toujours trouver quelque chose à redire sur ce que vous faîtes parce que l’on idéalise souvent les choses dans notre tête. Mais l’essentiel est de toujours donner le meilleur de soi-même pour ne pas s’en vouloir.

Je m’appelle Adrien, ingénieur généraliste  de profession, je suis un véritable passionné de santé globale et du bien-être humain. 

Je partage mes expériences et mes connaissances à travers ce blog en me disant que ça pourrait servir quelqu’un comme ça m’a servit personnellement.

N’hésitez pas à me contactez si besoin ou à commenter les articles afin que je puisse vous répondre. Bonne lecture !

Améliorer sa santé,

ça s’apprend !

2. Le regard des autres et le besoin d’approbation.

Autre pensée sur laquelle il est important de travailler, c’est de toujours se demander ce que les autres pensent de nous. On s’en moque de ce que les gens pensent de nous.

Combien de personnes vivent à travers le regards des autres pendant des années voir des dizaines d’années et se rendent compte au final qu’elles ont vécu la vie d’un autre ou à la place d’un autre : ses parents, ses professeurs, ses collègues, la télévision, …

Combien de personne qui ont tout pour être heureux : époux/épouse, enfant(s), bon salaire, belle maison, etc. mais qui au fond ne se sentent pas heureux, qui trouvent que les semaines sont longues, qui attendent le weekend avec impatience et même qui ont parfois du mal à apprécier les moments passés en famille.

Combien de personne se sentent complètement desséchés de l’intérieur parce qu’elles ne vivent pas ce pourquoi elles sont faites ?

Toujours se demander ce que les autres pensent de nous est synonyme de paralysie. On se paralyse soi-même à vivre notre droit d’être libre, d’être soi-même parce que notre peur du regards des autres nous oblige à jouer un rôle, un personnage que nous ne sommes pas au fond.

On sur-stimule notre cerveau à gauche à essayer d’anticiper, de comprendre et d’expliquer ce que les autres vont penser de nous à chacun de nos faits et gestes. Si je fais cela, lui va penser ça et l’autre va penser peut-être ça de moi. On se diminue soi-même d’abord dans notre tête avant même d’avoir essayé d’exprimer notre vraie personne.

C’est pourquoi ne laissez jamais passer une opportunité qui peut vous rendre heureux en étant vous-même même si cette opportunité ne plait pas aux autres.

Précédent1 sur 5

Related Articles

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite